Communiqués de presse

Les dépenses du seul domaine social sont en passe de dépasser la formation dans le canton de Vaud ! Sur 100 francs d’impôts, 27.03 partent pour le social et 28.48 pour la formation. La présentation du projet de budget 2016 du Conseil d’Etat inquiète, à plus d’un titre, les partis du centre-droite vaudois. Après des années de gestion raisonnable des comptes du canton, qui permet les investissements importants actuels, la logique de la majorité de gauche du Conseil d’Etat produit des effets négatifs. La dette repart à la hausse, les charges croissent d’années en années et désormais, cette croissance des charges est plus grande que celle des recettes. Dans une situation économique incertaine, qui ne garantit pas des rentrées suffisantes, la prudence doit être de mise. Le constat des partis du centre-droite est clair, il faut notamment casser la logique actuelle de la politique sociale. Le social devrait surtout agir comme une aide ponctuelle à la réinsertion. Aujourd’hui, il s’est transformé en dépense trop souvent pérenne, sans qu’aucune tentative d’inversion ne soit perceptible dans la volonté du Conseil d’Etat. Pour les partis du centre-droite, il faut trouver des solutions avant que le canton ne fonce droit dans le mur et soit contraint, dans un avenir proche, de procéder à des coupes douloureuses, plutôt que d’avoir eu le courage d’adapter son système dès maintenant.

Lire la suite

Olivier Français, le candidat de tout le centre-droite

« Toute la population fribourgeoise doit être représentée aux Etats, pas que la droite!» Les propos de Christian Levrat dans La Liberté, appliqués au contexte vaudois, sonnent juste. Toute la population vaudoise doit être représentée aux Etats, pas que la gauche ! Ce dimanche, le canton de Vaud aura la chance de pouvoir rétablir une représentation politique équilibrée au Conseil des Etats. Fort des résultats vaudois obtenus au Conseil national, le centre-droite dispose avec Olivier Français d’un candidat qui, de par son expérience dans un exécutif et au Conseil national, sait trouver des compromis et a toujours travaillé pour des projets dans l’intérêt de l’ensemble de la population. Les sections du PLR, soutenues par le PDC, des élus et des sections de l’UDC, mobilisent depuis presque trois semaines la population afin de maté- rialiser cette belle opportunité pour le canton. Face au dédain affiché par les candidats de la gauche, le PLR Vaud souhaite rappeler quelques points :

Lire la suite

Un dixième budget équilibré consécutif et une nouvelle sonnette d’alarme

Pas de surprise : les dépenses de l’Etat augmentent et les rentrées sont insuffisantes pour les couvrir. Au grand dam du PLR, la majorité de gauche du Conseil d’Etat ne semble réfléchir qu’à courte vue. +5,8% : c’est l’augmentation des charges rien que dans le domaine du social, contre 2% dans le domaine de la sécurité et des institutions. A en croire le projet de budget, la gauche regarde l’augmentation des dépenses dans ses domaines de prédilection sans se soucier de la santé économique de l’Etat à long terme, oubliant que pour dépenser de l’argent, il faut d’abord l’avoir. Au final, ce sont les contribuables qui passeront à la caisse. Ceux-là même qui devront subir les revers des coupes budgétaires à venir - qui deviendront simplement iné- vitables si l’on continue à foncer droit dans le mur. Confronté aux élans dépensiers de la gauche et à une situation économique difficile, le grand argentier Pascal Broulis a tout de même su affronter les vents contraires pour présenter le dixième budget équilibré consécutif. Le PLR l’en félicite, mais tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme.

Lire la suite