Communiqués de presse

Le PLR agit pour soutenir les associations culturelles et sportives en proposant d’augmenter le seuil à partir duquel elles doivent payer la TVA

Encourager et soutenir les associations culturelles et sportives : c’est le but du PLR. Grâce à l’interpellation du conseiller national Olivier Feller et à l’initiative du député PLR Dominique Bonny, déposées de concert aujourd’hui au Parlement fédéral et au Grand Conseil vaudois, nous comptons élever le seuil du chiffre d’affaires permettant aux associations sportives et culturelles de ne pas être assujetties à la TVA.

Lire la suite

Le PLR méfiant vis-à-vis de la nouvelle loi sur la santé bucco-dentaire pour la classe moyenne et les consommateurs

Le Conseil d’Etat oppose un contre-projet à l’initiative « pour une assurance obligatoire des soins dentaires », ce qui signifie qu’il rejette l’idée même d’une assurance obligatoire des soins, ce qui est positif pour le PLR. Toutefois, le PLR questionne la raison d’être d’un contreprojet et reste méfiant vis-à-vis de la nouvelle loi sur la santé bucco-dentaire (LSB). Il analysera ce projet de loi en détail. Conscient que « prévenir vaut mieux que guérir », il soutient l’idée d’un renforcement de la prévention mais fera tout pour éviter une bombe à retardement qui plomberait le budget de la classe moyenne.

Lire la suite

Le résultat vaudois confirme la confiance de la population dans le travail de Pascal Broulis

Le PLR Vaud prend acte, avec préoccupation, de la décision populaire de refuser la RIE III fédérale. C’est une mauvaise nouvelle pour la compétitivité de notre pays dont les effets peuvent se faire ressentir sur le long terme, si la Suisse ne trouve pas rapidement une nouvelle solution face à un protectionnisme et une concurrence mondiale accrus. La Suisse perd une occasion d’être compétitive avant ses voisins de l’OCDE. Le soutien des Vaudois aujourd’hui, et la large adoption de la réforme vaudoise en 2016, constituent un signal de la confiance de la population envers le travail du grand argentier Pascal Broulis. Désormais, le parlement va devoir remettre l’ouvrage sur le métier pour accoucher rapidement d’une solution afin de ne pas mettre à mal la compétitivité de notre pays et de préserver les emplois sur le long terme. La majorité obtenue dans le dossier de la LPPPL doit signifier aux autorités la prudence avec laquelle elles devront appliquer le droit de pré- emption. Dans les autres sujets, le PLR est satisfait des résultats obtenus pour Forta et la naturalisation facilitée pour la troisième génération.

Lire la suite