MERCI à Florence Gross, et bienvenue à Florence Bettschart-Narbel et à Quentin Racine, deux nouveaux vice-présidents du PLR Vaud

Votations fédérales du 29 novembre 2020 : deux fois NON !

Le PLR Vaud qui a toujours soutenu l’innovation, a tenu, ce soir avec succès, son premier Congrès en ligne. Ce ne sont pas moins de 230 délégués qui se sont connectés pour suivre les interventions en direct et prendre part aux votes. Nous avons eu l’occasion de remercier Florence Gross pour ses 8 années à la vice-présidence de notre parti, mais également d’élire deux nouveaux vice-présidents, Florence Bettschart-Narbel et Quentin Racine. Nous tenons à les féliciter et nous réjouissons de collaborer. Nos congressistes ont également pris position sur les objets soumis à votations fédérales le 29 novembre 2020 et ce sont deux grands NON qui sont sortis des urnes.

Merci à Florence Gross, et bienvenue à Florence Bettschart-Narbel et Quentin Racine !
Le PLR Vaud remercie chaleureusement sa vice-présidente sortante, Florence Gross, qui a mis, 8 années durant, toute son énergie et ses compétences dans sa fonction pour faire avancer et évoluer notre parti. Elle n’a jamais hésité à s’exprimer dans la presse, à aller à la rencontre des gens et des sections lors d’événements. Mais surtout, elle a effectué un travail minutieux en coulisses qui a grandement contribué à ce que le PLR soit le premier parti du canton. Après 8 ans, elle laisse la place à deux nouveaux vice-présidents. En effet, les congressistes ont accepté, ce soir, d’étendre la vice-présidence à maximum trois vice-présidents. Nous félicitons ainsi Florence Bettschart-Narbel et Quentin Racine pour leur élection et nous réjouissons de la future collaboration. Ces deux personnalités compétentes et complémentaires sauront sans aucun doute apporter leur pierre à l’édifice. C’est une équipe renforcée et plus motivée que jamais qui s’apprête à mener campagne pour les élections communales de 2021 et pour la suite. Nous tenons enfin à remercier Cédric Alber de s’être mis à disposition du parti et lui souhaitons plein succès.

NON à une initiative mensongère qui prétend protéger environnement et droits humains !
L’initiative dite « pour des entreprises responsables » amènerait l’obligation pour toutes les entreprises suisses, même celles affairant à l’étranger et même les PME, d’un prétendu respect des droits humains et de l’environnement. Concrètement, une responsabilité civile impliquant des procédures judiciaires serait introduite dans notre Constitution fédérale. Bien que le but visé soit louable, cette initiative rate complétement sa cible. Par sa force obligatoire, elle ne ferait qu’ajouter des contraintes totalement inutiles et porterait d’ailleurs atteinte à la liberté entrepreneuriale. Plutôt que de poursuivre la voie du dialogue entre parties prenantes, c’est une bureaucratie lourde et contre-productive qui en résulterait. En résumé et contrairement à ce que prétendent les initiants, tout le monde serait perdant. Pour ces raisons et bien d’autres, les délégués du PLR Vaud refusent clairement ce texte par 135 Non, contre 19 Oui et 18 abstentions.

Affaiblir nos industries suisses sans pour autant rendre notre monde plus pacifique : NON !
« Pour une interdiction du financement des producteurs de matériel de guerre » ; deuxième objet soumis à votation le 29 novembre prochain, et encore une fois un leurre. Alors que le titre de l’initiative pourrait appeler à une acceptation du texte, son contenu est dangereux. Les industries dont plus de seulement 5% du chiffre d’affaire de leur production constituent du « matériel de guerre » sont concernées. D’autre part, la définition même de « matériel de guerre » est si vaste que cela vise un nombre important d’entreprises, pour la plupart des PME. Il est clair : cette initiative va beaucoup trop loin ! Par ailleurs, en interdisant tout soutien financier – tel que prêts – par la Banque nationale suisse (BNS), notamment, l’initiative contrevient directement au principe d’indépendance de la banque. Enfin, alors qu’ils prétendent que cette interdiction rendra le monde plus pacifique, les initiants se trompent ! Cette initiative n’améliorerait en rien la situation, bien au contraire. D’autant plus qu’en matière de neutralité, notre pays est déjà soumis au respect d’un certain nombre de règles de droit international. Par conséquent, les congressistes du PLR Vaud ont dit NON à cette grande supercherie par 143 voix, contre 18 Oui et 16 abstentions.


Contacts :
Marc-Olivier Buffat
, président du PLR Vaud, 079 252 78 20
Alexandre Berthoud, vice-président du PLR Vaud, 078 756 10 08
Florence Bettschart-Narbel, vice-présidente du PLR Vaud, 076 347 08 87
Quentin Racine, vice-président du PLR Vaud, 079 843 26 14
Floriane Wyss, secrétaire générale du PLR Vaud, 077 426 85 35