Portrait

Notre histoire

Comme son nom l’indique, le Parti libéral est étroitement lié au libéralisme : courant philosophique, politique et économique qui puise sa source dans l’humanisme et la philosophie des Lumières.

Issu des événements qui ont marqué la Suisse en 1830, le Parti libéral n’a, depuis lors, cessé d’être présent dans la vie politique nationale et des cantons où il est implanté. Situé à droite de l’échiquier politique, il est caractérisé par son attachement aux libertés individuelles, à la responsabilité personnelle, à l’économie de marché et au fédéralisme.

Au niveau vaudois, le parti libéral ne se constitue en tant qu’organisation qu’en 1890.

Les libéraux n’en sont pas moins présents sur la scène politique cantonale dès 1831 et ils s’inscrivent, avec les radicaux issus de la révolution de 1845, dans un même mouvement d’essence libérale.

En 1862, des dissenssions dans les rangs radicaux amènent les libéraux – alliés à certains dissidents radicaux - à prendre la direction du canton. Ils la conserveront jusqu’en 1866.

Cette année 1866 marque le début de la grande période du radicalisme, puisque ce parti reprend le pouvoir pour l’exercer seul jusqu’en 1892.

A partir de ce moment (1892) les libéraux se joignent à eux et les deux partis gouvernent le canton ensemble jusqu’en 1945. C’est en effet seulement à cette date que le premier socialiste fait son entrée au Conseil d’Etat vaudois dont la constitution ne cessera ensuite d’évoluer vers une plus grande proportionnalité.

Constamment présents au sein du gouvernement vaudois depuis 1892, les libéraux ont su évoluer avec les changements de la société et proposer des réponses aux défis de chaque époque. Ils ont aussi continuelllement affirmé leur confiance en l’Homme et en sa capacité à assumer sa liberté dans le respect de celle des autres, tout en restant attentifs aux besoins d’une solidarité équitable.