Prochaines votations

Recommandations de vote pour les votations du 23 septembre 2018
OUI à l'arrêté fédéral concernant les voies cyclables et les chemins et sentiers pédestres (contre-projet direct à l'initiative vélo»)
NON à l'initiative populaire «Pour des denrées alimentaires saines et produites dans des conditions équitables et écologiques (initiative pour des aliments équitables)»
NON à L'Initiative populaire «Pour la souveraineté alimentaire. L'agriculture nous concerne toutes et tous»

Votations fédérales du 23 septembre 2018

 

Arrêté fédéral concernant les voies cyclables et les chemins et sentiers pédestres (contre-projet direct à l'initiative vélo»)

 

PLR Vaud appel à accepter l’arrêté fédéral concernant les voies cyclables et les chemins et sentiers pédestres. Le PLR Vaud soutient ainsi logiquement l’ajout de la protection des pistes cyclables dans la Constitution au même titre que celle des sentiers pédestres y figurant déjà. Il montre ainsi son soutien à la mobilité douce et aux infrastructures utiles au développement touristique.

Le PLR Vaud recommande de voter OUI à l'arrêté fédéral concernant les voies cyclables et les chemins et sentiers pédestres (contre-projet direct à l'initiative vélo»)

 

 

Initiative populaire «Pour des denrées alimentaires saines et produites dans des conditions équitables et écologiques (initiative pour des aliments équitables)»

 

En Suisse, le commerce équitable connait déjà une forte croissance, même sans contrainte de l’État. Pour le PLR, cette initiative vise à introduire des barrières incompatibles avec le principe de liberté de commerce. Elle renchérirait le prix des produits alimentaires et réduirait l’offre par de nouvelles prescriptions, encourageant ainsi le tourisme d’achat. Les hauts standards de production suisse garantissent déjà des aliments de grande qualité, des conditions de travail élevées pour les producteurs suisses, tout en respectant l’environnement. Elle obligerait l'État et les entreprises à créer un énorme dispositif de contrôle en Suisse et à l'étranger. Ce faisant elle nuirait à la compétitivité de l'industrie alimentaire, des détaillants et des restaurateurs. Enfin, cette initiative est contraire aux accords internationaux pris par la Suisse, elle menace l'industrie d'exportation.

Pourquoi voter non ? 

- L'initiative n'est pas nécessaire car sur le plan national, ses objectifs sont déjà couverts par la Constitution et plusieurs lois

- Pour les biens importés de l'étranger, l'initiative est pratiquement impossible à mettre en œuvre

Le PLR Vaud recommande de voter NON à l'initiative populaire «Pour des denrées alimentaires saines et produites dans des conditions équitables et écologiques (initiative pour des aliments équitables)»

 

 

Initiative populaire «Pour la souveraineté alimentaire. L'agriculture nous concerne toutes et tous»

L’initiative mènerait à de nouvelles interdictions, une bureaucratisation en matière de production, une complication des conditions pour l’importation ainsi qu’une réduction de l’offre pour les consommateurs. Sans oublier une augmentation des coûts ! Pas plus tard qu’en septembre 2017, le peuple suisse a accepté l’initiative « Pour la sécurité alimentaire », assurant ainsi à la Suisse des mesures nécessaires en vue d’assurer un approvisionnement suffisant en denrées alimentaires. Par ailleurs, le maintien des surfaces d’assolement dans notre canton, une revendication de l’initiative, est assuré par les dispositions de la nouvelles LATC. Cette initiative souhaite confier toute la responsabilité liée à notre alimentation aux mains de l’État, ce que le PLR ne saurait cautionner. Il estime que les consommateurs sont libres et responsables et qu’ils ne doivent pas se voir imposer des choix de consommation. D'importantes réformes agricoles déjà mises en œuvre seraient gravement remises en cause et n'auraient servi à rien. Pour conclure, cette initiative serait contraire à plusieurs traités internationaux ratifiés par la Suisse. La crédibilité de la Suisse comme partenaire commercial fiable serait durablement compromise. La charge administrative due à la réglementation des importations pèserait lourdement sur le contribuable et les consommateurs. 

 

Le PLR Vaud recommande de voter NON à l'initiative populaire «Pour la souveraineté alimentaire. L'agriculture nous concerne toutes et tous»