Les mardis du groupe du 8 janvier au 12 février 2019

Quelques éléments des séances du 8 janvier au 12 février 2019 :

 

Les poulaillers et l’urbanisme

 

A l’heure de la LATC, on ne plaisante plus avec le règlement ! Une exploitation agricole en reconversion vers l’agriculture biologique en a récemment fait l’expérience. En l’occurrence, il s’agit de 250 poules pondeuses qui, pour s’ébattre en plein air, doivent disposer d’un poulailler mobile de 10.5m sur 3m, situé en zone agricole afin pouvoir s’abriter au besoin. Or, lors de la consultation préalable, le SDT (service du développement territorial) a exigé que ce poulailler soit peint en brun. Le hic, c’est que le fabricant n’en produit que des blancs, voire des verts, avec un surcoût. À la recherche du juste équilibre entre règlement et réalité du terrain, le député Philipe Cornamusazinterpelle le Conseil d’État. Il pose les questions suivantes : sur quelles bases légales le Conseil d’État s’appuie pour exiger de telles couleurs ? Le Conseil d’État est-il prêt à simplifier la procédure ? Quelle est la pratique des autres cantons ?

 

Caisses de chômage, l’heure des questions

 

Marion Wahlen, députée de la Côte, relève que l’arrivée dans une caisse de chômage pour les nouveaux requérants ressemble parfois à un véritable parcours du combattant. Les démarches administratives semblent sans fin et diffèrent d’une caisse à l’autre. La durée du traitement des dossiers ainsi que les embuches administratives acculent trop souvent les assurés dans des situations financières compliquées. La députée souhaite éviter que ces personnes ne doivent recourir au revenu d’insertion (RI) dans l’attente de la décision de la caisse de chômage. La députée pose donc les questions suivantes : quelles sont les mesures prises par le Conseil d’État pour contrôler les procédures de l’ensemble des caisses de chômage ? Ne pourrait-on pas uniformiser et publier une liste exhaustive des documents nécessaires à la prise en compte d’un dossier ? Comment se fait-il que les délais d’attente soient toujours aussi élevés alors que le taux de chômage est actuellement bas ? Les réponses à ces questions permettront sans doute d’apporter des solutions pour davantage d’efficience dans les procédures d’octroi de prestations.

 

La mobilité du futur va bon train

 

L’Ouest lausannois a vécu ces dernières années un développement fulgurant : ses hautes écoles ont connu un boum de leur fréquentation ; des quartiers entiers sont sortis de terre et le nombre d’habitants est en hausse constante. Pour le député d’Écublens Stéphane Masson, il s’agit d’avoir une réflexion réellement novatrice, qui prenne en compte tous les nouveaux enjeux quant à la place des transports publics dans ce district. Actuellement, le dédoublement de la ligne ferroviaire entre Lausanne et Genève constitue la première pierre des développements futurs de la mobilité sur l’arc lémanique. Pour le futur, des études ont déjà été menées par les CFF quant à la construction d’une gare souterraine proche de la gare de Lausanne ainsi que par l’EPFL sur un tronçon souterrain reliant les gares de Lausanne et de Morges via les Hautes Écoles. Philippe Masson interroge donc le Conseil d’État et lui demande d’inclure dans les réflexions actuellement menées avec les CFF, le projet de ligne souterraine Lausanne-Morges via les Hautes Écoles et d’imaginer la création d’une gare souterraine proche de L’EPFL. Des raisonnements de mobilité dans l’air du temps.

 

Le TOP Les députés PLR ont participé en nombre à la fondue organisée en soutien à Pascal Dessauges, candidat au Conseil d’État le 17 mars prochain, à la place St-Laurent à Lausanne. Un beau et convivial moment de campagne.  

 

Le FLOP Alors que l’extrême gauche se déchire dans la presse et dans les studios de radios à la faveur de la campagne pour l’élection complémentaire au Conseil d’État, le groupe « ensemble à gauche et POP » semble tenir bon au Grand Conseil. Jusqu’à quand ?

 

Objets déposés par le PLR, du 8 janvier au 12 février 2019 :

 

Motions :

Marc-Olivier Buffat - Plus de démocratie citoyenne dans la gestion des situations de crises où la Municipalité est défaillante.

Pierre-André Romanens - Des accords sans désaccords

Nicolas Croci Torti - Pour un accompagnement actuel et adapté du corps enseignant vaudois

 

Postulat :

Carole Dubois - Etude sur les raisons des réadmissions hospitalières potentiellement évitables : mieux vaut prévenir que guérir

 

Interpellations :

 

Grégory Devaud -Bricolage de contrats d'emploi au DFJC : faire toute la lumière

 

Philippe Vuillemin - Medici saeculi ou le dossier médical à l'épreuve des décennies

 

Catherine Labouchère - Mobilité des élèves pour les échanges linguistiques, que faire pour l'améliorer ?

 

Josephine Byrne-Garelli -Comment revaloriser le travail des infirmiers-ères ?

 

Florence Bettschart-Narbel -Mobilité linguistique : pourquoi le canton de Vaud est-il à la traîne ?

 

Philippe Cornamusaz - A la veille de Pâques, faut-il teindre les œufs ou le poulailler mobile ?

 

Florence Bettschart-Narbel -Hôpital Riviera-Chablais : fête d'inauguration ou fête de départ ?

Eric Sonnay - Quel est l'avenir du site de Beaulieu ?

Marion Wahlen - Caisses de chômage, point de situation.

Stéphane Masson - Nouvelle ligne CFF entre Lausanne et Genève, pourquoi ne pas étudier l'aménagement d'une gare souterraine au niveau de l'EPFL ?

Josephine Byrne Garelli - Pour que le revenu d'insertion ne soit pas seulement une période de recherche de travail infructueuse.

 

Résolution :

Pierre-André Romanens - Un calendrier cohérent pour une nouvelle péréquation intercommunale.

Simples questions :

Philippe Vuillemin - Des soins palliatifs à bien plaire ?

Marion Wahlen - Les cuisines du CHUV privilégient-elles la production indigène ?

______________

Olivier Bloch

Secrétaire général adjoint

o.bloch(at)plr-vd.ch

PLR.Les Libéraux-Radicaux Vaud

M : +41 (0)79 532 55 56