Communiqués de presse

Reprendre la majorité quelle que soit l’alliance

La direction du PLR Vaud a pris connaissance de la décision de l’UDC de ne pas resoumettre à leur congrès la question d’une alliance large « PLR, UDC et Vert’libéraux », dans le cadre de la campagne du Conseil d’Etat 2017. Dans ce contexte, et dans la mesure où sa base avait unanimement appelé de ses vœux une liste à trois partis, le PLR convoque un congrès extraordinaire le 18 janvier à Lausanne. A cette date, ses délégués décideront définitivement de la stratégie pour le Conseil d’Etat, entre alliance ou non-alliance. Le PLR prend note de la volonté de l’UDC mais reste toutefois ouvert, jusqu’au 18 janvier, à tout changement. Le PLR reste convaincu, compte tenu notamment de la santé financière précaire du canton due au gouvernement de gauche, que reprendre la majorité est plus que jamais nécessaire pour maintenir la marge de manœuvre de l’Etat et rétablir une politique pérenne pour le canton.

Lire la suite

Le seul social paralyse la marge de manœuvre du canton

Les Vert’libéraux, le PLR et l’UDC désapprouvent l’orientation politique et financière du budget 2017. Ce budget démontre, cette année encore, l’incapacité de la majorité de gauche du Conseil d’Etat de freiner l’inflation des dépenses par rapport aux recettes. Faut-il y voir un symbole : c’est surtout dans le département du Chef du gouvernement que ces dépenses sont chroniques, accaparant les marges de l’Etat et paralysant l’ensemble des autres départements dans leurs possibles investissements ? Pour 2017, les charges du social augmentent encore de 5,5% (CHF +113 mios) par rapport à 2016 sans que l’augmentation de la population le justifie et en dépassant constamment la courbe du PIB. Le cas du CHUV déficitaire est également symptomatique. Dans un contexte économique instable et avec un clair tassement des rentrées fiscales, ce budget, tout juste à l’équilibre, ne semble pas préoccuper les partis à gauche de l’hémicycle. Alourdir la barque, faire passer le budget dans le rouge et aggraver la situation économique du canton leur apparaît anodin. Rappelons que de nombreux cantons, dont certains à majorité de gauche, opèrent des coupes drastiques. Pour les partis du centre-droite un budget déficitaire est tout simplement inenvisageable ! Nous nous opposerons donc à toute aggravation du budget, pour éviter d’actionner la machine du frein à l’endettement. Face au manque de volonté de la majorité du Conseil d’Etat d’imposer des priorités ou de freiner l’appétit du seul DSAS, toutes les propositions d’amendements du budget doivent être rejetées sous peine de puiser dans les réserves, d’augmenter la dette et d’appeler les contribuables à la rescousse.

Lire la suite

(Sous-)arrondissements, candidats et secrétariat cantonal en ordre de campagne

Réunis en Congrès hier soir à Palézieux, les 230 délégués du PLR Vaud ont arrêté les recommandations de vote pour les trois objets fédéraux soumis à votation populaire le 12 février 2017 et confirmé leur rejet de la nouvelle loi sur le logement. Au niveau des objets fédéraux, c’est trois fois Oui : Oui à une naturalisation facilitée pour les étrangers de 3ème génération, Oui au financement routier (FORTA) et Oui à la RIE3. Le Congrès a également été l’occasion de présenter les préparatifs de campagne, qui vont bon train.

Lire la suite